CAN 2019 : le Liberia ne veut pas jouer en RDC !

Alors qu’une partie de la RD Congo est frappée par le virus Ebola, le Liberia a demandé à la CAF de délocaliser son match déterminant de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019 face aux Léopards qui est programmé le 24 mars à Kinshasa.

Gros coup de pression du Liberia ! A 9 jours de leur déplacement décisif en RD Congo le 24 mars à l’occasion de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, un match qu’on peut qualifier de XCHARXbarrageXCHARX, les Lone Stars ont adressé un courrier à la Confédération africaine de football (CAF). Leur objectif : obtenir la délocalisation de cette affiche, programmée au Stade des Martyrs de Kinshasa, hors de RDC !

Pour justifier sa demande, la Fédération libérienne (LFA) a mis en avant la menace du virus Ebola en RDC où 927 cas ont été recensés et 584 décès enregistrés depuis août 2018. Sauf que cette dixième épidémie qui frappe le pays est circonscrite au Nord-Kivu, bien loin de Kinshasa. La LFA a toutefois mis en avant les mauvais souvenirs que ce déplacement risque de raviver chez ses internationaux puisque le Liberia avait été l’un des pays les plus durement frappé par Ebola en 2014/15.

Sur la base de notre expérience avec Ebola au Liberia et de la mort qu’il a causé à beaucoup de de nos frères et sœurs, nous pensons que cela pourrait avoir un important impact psychologique sur l’esprit de nos joueurs“, a expliqué le secrétaire général de la LFA, Isaac Montgomery, à la BBC. "Cela pourrait être un obstacle à la performance de nos joueurs étant donné notre passé récent de l’épidémie d’Ebola dans notre pays.XCHARX La CAF va se prononcer sur cette requête mais en raison de l’absence de risque sanitaire imminent, la réponse a de fortes chances d’être négative, les Léopards ayant par exemple accueilli le Zimbabwe sans problème en octobre dernier (1-2).

Le classement du groupe G : Zimbabwe 8 points, Liberia 7 points, RDC 6 points, Congo 5 points

Copyright © Alle Rechte vorbehalten. Die auf Afrik-Foot veröffentlichten Informationen können nicht zurückgenommen, verbreitet, umgeschrieben oder weiterverteilt werden, ohne dass die Autorisierung des Entwurfs oder der zuvor festgelegten Partnerschaft vorliegt. Jeder Täter ist strafbar.

Dieser Artikel erschien zuerst auf http://www.afrik-foot.com/can-2019-le-liberia-ne-veut-pas-jouer-en-rdc