La “dépression souriante” : des gens en souffrent par millions tout en semblant parfaitement heureux

Au cours des dernières décennies, les gens se sont mis à utiliser le mot “dépression” presque tous les jours, le confondant souvent avec la simple notion de tristesse ou de mauvaise humeur.

Il existe généralement 10 formes de dépressions, dont la dépression saisonnière. Récemment, une nouvelle variante a été découverte.

La "dépression souriante" : des gens en souffrent par millions tout en semblant parfaitement heureuxTolikoff Fotografie / Shutterstock.com

Les dangers de la “dépression souriante” résident dans le fait que les personnes qui en souffrent semblent aller parfaitement bien vu de l’extérieur, mais sous leur sourire se cache un intense tourment émotionnel. De plus, ces personnes sont parfois déterminées à “éradiquer” le problème de manière drastique : souvenous-nous par exemple de l’acteur Robin Williams, lequel a mis fin à ses jours il y a quelques années. Qui aurait cru qu’un aussi brillant comédien puisse prendre un jour une telle décision ?

La "dépression souriante" : des gens en souffrent par millions tout en semblant parfaitement heureuxwoman sits with her child, postpartum depressionTatjana Dzemileva / Shutterstock.com

Dâ € ™ nach certains rapports, près de 1 personne sur 10 est atteinte dXCHARXune forme ou dXCHARXune autre de dépression. Comment savoir alors si lXCHARXun de vos proches souffre en silence ?

La "dépression souriante" : des gens en souffrent par millions tout en semblant parfaitement heureuxAfrika Studio / Shutterstock.com

Il s’agit d’une tâche délicate, sachant que de nombreuses personnes ont tendance à masquer leur dépression. Pourquoi font-ils cela ?

  1. Parmi les raisons les plus communes, on retrouve la honte ou l’embarras : nous dépendons souvent de l’opinion générale de la société et souhaitons alors apparaître “normaux”, refusant ainsi d’admettre que nous allons mal.
  2. La peur d’inquiéter nos proches peut aussi nous inciter à cacher notre situation.
  3. L’incapacité de pouvoir pleinement comprendre ce qu’il nous arrive nous empêche souvent de considérer la dépression comme étant la source du problème. Un état de déni ne permet malheureusement pas d’améliorer notre état.
  4. Les risques ou la crainte de ternir sa réputation en admettant souffrir d’un trouble mental. Un projet intéressant, une promotion ou un bon pourrait être attribué à quelqu’un d’autre n’étant pas pour sa part perçue comme “mentalement instable”.

La "dépression souriante" : des gens en souffrent par millions tout en semblant parfaitement heureuxManuela Durson / Shutterstock.com

Bien souvent, la “dépression souriante” s’attaque aux perfectionnistes qui se fixent des objectifs pratiquement impossibles à accomplir, aux Introvertierte qui peinent à exprimer leurs sentiments ou à ceux qui se voient accablés de trop lourdes responsabilités.

La "dépression souriante" : des gens en souffrent par millions tout en semblant parfaitement heureuxlightpoet / Shutterstock.com

Le sourire est une forme de mécanisme de défense : grâce à lui, une personne peut faire croire à son entourage que tout va bien. Certains symptômes, cependant, sont presque toujours indicateurs d’un cas de “dépression souriante” :

  • Changements dans l’appétit, le poids ou le cycle de sommeil ;
  • fatigue, perte d’intérêt dans les nouvelles, sa situation actuelle ou des activités qui d’ordinaire nous intéressent ;
  • baisse d’auto-estime, sentiment d’impuissance ou d’insignifiance ;
  • crainte d’apparaître ou de devenir un fardeau pour les autres en raison de ses problèmes ;
  • sentiment que l’on n’a aucune raison de se plaindre car “il y a des choses bien pires dans le monde” ;
  • idées noires jusqu’à suicidaires.

La "dépression souriante" : des gens en souffrent par millions tout en semblant parfaitement heureuxAktien-Asso / Shutterstock.com

Les personnes atteintes de cette forme unique de dépression mènent souvent une double vie : actives et enjouées en public, elles sont souvent moroses lorsqu’elles se retrouvent seules et peuvent également présenter des tendances autodestructives. La "dépression souriante" : des gens en souffrent par millions tout en semblant parfaitement heureuxAfrika Studio / Shutterstock.com

Peu importe si l’idée d’avouer vos faiblesse vous rebute, personne ne devrait ignorer la gravité de la “dépression souriante”. Il n’y a aucune honte à demander de l’aide à ses proches, ses amis ou à des professionnels de la santé.

Les humains ne sont pas des machines sans âme : parfois, il est nécessaire de laisser sortir ses sentiments et ses angoisses. Toujours ravaler nos émotions et nos pensées pourrait avoir des conséquences désastreuses.


Der Inhalt dieses Artikels dient nur zu Informationszwecken und ersetzt nicht die Meinung eines zertifizierten Spezialisten.

Dieser Artikel erschien zuerst FABIOSA.FR