Le MRC se désolidarise des Camerounais qui utilisent les cartes du parti pour demander l’asile

Dans un communiqué signé le 11 mars 2019 dernier du secrétaire général du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Christopher Ndong condamne « des personnes de mauvaise », qui utiliseraient des cartes de membre du parti pour soutenir des dossiers de demande d’asile.

militants du MRC – (c) DR

Dans ce communiqué, le parti de Maurice Kamto exhorte les représentations consulaires et les missions diplomatiques à plus de vigilance dans le traitement des dossiers qui leurs sont soumis.

« Bien que vivant sous une dictature féroce qui a notamment conduit, d’une part, plusieurs de ses dirigeants, alliés, militants et sympathisants à l’emprisonnement arbitraire, et d’autres part aux manœuvres tendant à paralyser le parti sur le terrain, en parfaite violation des lois de la République et des engagements internationaux du Cameroun, le MRC s’insurge contre de telles pratiques qui ne relèvent nullement de sa politique, et en dégage toute responsabilité. », écrit Christopher Ndong Mveh.

Depuis que des interpellations se poursuivent dans les rangs du MRC avec plusieurs leaders jetés en prison en violation des leurs droits, selon les avocats et les prévenus, certains cadres et soutiens du parti de Maurice Kamto se trouvent régulièrement en insécurité au Cameroun.

Ci-dessous, le communiqué :

Dieser Artikel erschien zuerst auf https://www.lebledparle.com/actu/politique/1107009-immigration-le-mrc-se-desolidarise-des-camerounais-qui-utilisent-les-cartes-du-parti-pour-demander-l-asile