Die elektrischen Staudämme werden nicht privatisiert, sie werden in Konzession gesetzt, so die Regierung

[Social_share_button]

(Agence Ecofin) – Au Nigeria, le ministre des ressources hydrauliques a démenti la rumeur selon laquelle l’Etat procéderait à la privatisation des barrages hydrauliques du pays.

« Nous ne privatisons pas les barrages, nous mettons en concession la composante hydroélectrique des infrastructures. Mais le barrage en lui-même demeure la possession de l’Etat.», a affirmé le ministre Suleiman Adamu (photo).

Selon le responsable, le processus de mise en concession est facilité par la Commission de régulation des concessions des infrastructures et le Bureau des entreprises publiques qui procèdent d’abord à une analyse rigoureuse des dossiers de concession.

Selon les contrats en vigueur dans le pays, le concessionnaire est responsable de la production d’électricité par le barrage et de sa connexion au réseau électrique afin de fournir de l’électricité au réseau national.

Dans ce cadre, le gouvernement a récemment annoncé la mise en concession de la centrale hydroélectrique de Gurara d’une capacité de 30 MW et de Kashimbilla (40 MW).

Gwladys Johnson Akinocho

Dieser Artikel erschien zuerst auf https://www.agenceecofin.com/hydroelectricite/1503-64710-nigeria-les-barrages-electriques-ne-sont-pas-privatises-ils-sont-mis-en-concession-precise-le-gouvernement