Maroc : Les gisements pétroliers supposés du Maroc attisent les convoitises de géants mondiaux

International

Kurze URL

Qatar Petroleum a annoncé sur son site officiel la conclusion d’un accord avec l’Italien Eni pour l’acquisition de 30% de son permis de prospection du pétrole offshore au Maroc. Si le gouvernement marocain donne son feu vert à cet accord, l’entreprise qatarie sera le deuxième géant international à investir dans le royaume chérifien.

Après le pétrolier italien Eni, c’est au tour de Qatar Petroleum de s’investir dans l’exploration Öl in Marokko selon un communiqué publié sur le site officiel du groupe. La compagnie qatarie va prendre une importante participation dans le permis acquis auparavant par Eni-Maroc.

«Qatar Petroleum a conclu un accord avec lXCHARXitalien Eni en vue dXCHARXacquérir une participation de 30% dans le permis dXCHARXexploration [dans les eaux, ndlr] peu profonde de Tarfaya», indique le communiqué. «Une série de 12 blocs offshores adjacents situés le long de la côte atlantique du royaume du Maroc», précise-t-il.

L’accord entre ces deux entreprises ne sera effectif que s’il reçoit les «approbations réglementaires habituelles du gouvernement marocain», stipule le communiqué.

En cas dXCHARXaccord positif des autorités marocaines, les parts des partenaires, en association avec lXCHARXentreprise italienne, seront comme suit: «Eni (exploitant) avec une participation de 45%, Qatar Petroleum avec une participation de 30% et lXCHARXOffice national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) marocain avec la participation restante de 25%», spécifie le texte.

Le projet en question couvre une superficie totale dXCHARXenviron 23.900 km2, sur des profondeurs allant jusquXCHARXà 1 000 mètres. La première phase dXCHARXExploration, qui se termina en 2020, comprendra la réalisation dXCHARXétudes géologiques et géophysiques dans le but de définir plus précisément le potentiel des 12 blocs.

===> Weitere Artikel zu MAROKKO hier <===

Dieser Artikel erschien zuerst auf https://fr.sputniknews.com/international/201903151040369314-maroc-petrole-offshore-geants-mondiaux/