Maroc : Le Forum Crans Montana a contribué au rayonnement du Maroc et de Dakhla (Jean-Paul Carteron)

Le Forum a en effet mis en avant les progrès réalisés par le Royaume et les projets dXCHARXenvergure lancés dans le cadre de la vision clairvoyante du Roi Mohammed VI, a dit M. Carteron, qui sXCHARXexprimait à lXCHARXouverture officielle de la 5-ème session annuelle de cet événement international.

“Le Maroc, qui n’est pourtant pas un pays pétrolier, a construit le port Tanger-Med, mis en place l’une des plus grandes centrales photovoltaïques au monde, lancé un développement touristique colossale, boosté son industrie automobile et aéronautique et développé des infrastructures de transports de dernière génération”, a-t-il martelé, ajoutant: “c’est pour ça que nous sommes à chaque fois fiers d’être à Dakhla, au Maroc”.

Dans ce sillage, “SM le Roi a inscrit ces progrès dans une culture de partage, qui est le seul moyen pour le monde de coexister, de survivre et de se développer. Cette approche a érigé le Maroc en un exemple en matière de coopération bilatérale et multidimensionnelle avec le continent africain”, a précisé le président-fondateur du Forum Crans Montana placé cette année sous le thème “Bâtir une Afrique puissante et moderne au service de sa jeunesse”.

“La force du Maroc réside dans le fait qu’il ne cherche pas des terres d’influence politique, comme d’autres pays qui cherchent à étendre leur influence en Afrique dans des approches surement vouées à l’échec”, a-t-il souligné, relevant que le Maroc veille à des échanges commerciaux et contribue honnêtement et de manière transparente à la cohésion et à l’intégration régionale en vue de permettre aux jeunes d’Afrique de garder l’espoir à l’endroit d’un continent qui regorge d’importants moyens et potentialités.

De son côté, le vice-président de la République du Guatemala, M. Jafeth Cabrera, qui intervenait également lors de cette cérémonie d’ouverture, a souligné que ce conclave invite tous les participants à réfléchir sur les moyens de partager leurs expériences et à lancer des débats fructueux en vue de présenter des propositions et des initiatives susceptibles de réussir la transition vers des économies plus durables bénéficiant aux jeunes et aux femmes.

Mettre en place des politiques publiques « efficaces et réalisables » reste le principal défi de tous les pays d’où l’impératif de la conjugaison des efforts et d’avoir la visibilité pour favoriser les populations les plus vulnérables de chaque pays, a enchaîné le responsable guatémaltèque.

L’objectif n’est autre que d’instaurer les bases d’une croissance pérenne et durable au profit des jeunes générations qui aspirent à un monde « meilleur, équitable et juste », a-t-il dit.

La cérémonie d’ouverture officielle du Forum Crans Montana a été marquée par le message adressé par le Roi Mohammed VI aux participants et dont lecture a été donnée par le président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, M. Khattat Ynja.

===> Weitere Artikel zu MAROKKO hier <===

Dieser Artikel erschien zuerst auf https://www.atlasinfo.fr/Le-Forum-Crans-Montana-a-contribue-au-rayonnement-du-Maroc-et-de-Dakhla-Jean-Paul-Carteron_a98949.html