Star Wars Jedi Fallen Order: Amy Hennig ist überrascht von der Kommunikation von Electronic Arts

Amy Hennig revient sur la nouvelle communication d'Electronic Arts.

Amy Hennig (Legacy of Kain, Uncharted) trouve étrange la nouvelle stratégie de l’éditeur américain Electronic Arts pour Star Wars Jedi : Fallen Order.

Lors de son arrivée au sein d’EA après son départ de chez Naughty Dog, Amy Hennig a rapidement pour mission de s’occuper de l’écriture de l’histoire de “Ragtag” (nom de code), le projet Star Wars de Visceral Games qui devait ressembler à un Uncharted-like… Malheureusement, la société d’Andrew Wilson préfère annuler cette adaptation vidéoludique, après avoir quand même demandé de nombreuses modifications afin qu’elle soit en accord avec le “tout connecté”, et ferme le studio à l’origine de la franchise Dead Space. Conscient de la colère des fans, sans compter les échecs qui s’enchaînent, Electronic Arts a décidé de ne pas reproduire la même erreur avec Star Wars : Jedi Fallen Order.

"Pas de microtransactions, pas de lootboxes. Et non, nous les ajouterons pas. C’est une histoire Star Wars purement solo pour ceux qui sont prêts à devenir un Jedi" ce dernier communiqué de l’éditeur américain a d’ailleurs fait réagir la scénariste Amy Henning, qui travaille désormais en indépendant avec son propre studio, lors d’une interview accordée à Eurogamer lors de la Reboot Develop 2019 : “Honnêtement, c’est bizarre. Ces mots viennent du compte Twitter d’EA Star Wars donc ça doit faire partie du plan, mais je ne sais pas si ça fait référence, même de manière implicite, à ce qu’ils avaient déclaré lorsqu’ils ont annulé notre jeu. L’industrie change très vite. Pendant ma période chez EA, nous devions suivre les directives du pôle édition. Tout le monde essayait de trouver la bonne façon de faire et je pense que le jeu de Respawn a simplement bénéficié du fait qu’il était déjà très avancé dans son développement quand EA a racheté le studio. C’est un groupe protégé et Vince Zampella profite de son statut dans l’équipe exécutive d’EA pour protéger les intérêts de son studio."

Amy Hennig revient sur l’annulation de Ragtag

Visiblement affectée par ce revirement de situation au sein d’EA, Amy Hennig en dit plus sur ce qui s’est passé durant sa courte aventure avec Visceral Games : “Tout cela n’est que de la spéculation de ma part, mais c’est surprenant de voir comment ils ont changé d’avis, car cette orientation, ils n’en voulaient absolument pas pour Ragtag ! Les choses changent. L’annulation de Ragtag a eu lieu durant l’été 2017, nous avons été prévenus en octobre. C’était il y a presque deux ans, beaucoup de choses ont bougé entre temps. Il y a eu une réaction très audible, très visible contre l’idée que les joueurs ne voudraient pas de jeux solo, sans modes additionnels. Bien sûr qu’ils en veulent, bien sûr que nous en voulons nous aussi. Tout cela n’est peut-être qu’un changement de stratégie chez EA, en rapport avec la modification effectuée sur l’organigramme. Patrick Soderlund et Jade Raymond sont partis, et c’est maintenant Laura Miele, qui dirigeait la licence Star Wars, qui a pris la place de Patrick."

Dieser Artikel erschien zuerst auf https://www.begeek.fr/star-wars-jedi-fallen-order-amy-hennig-est-surprise-de-la-communication-delectronic-arts-313146