Ebolowa: Gesundheitsdienste bewerten sich


La réunion de coordination 2019 des services de santé de la région du Sud s’est ouverte à Ebolowa le 16 Avril 2019. Une évaluation basée essentiellement sur la mise en oeuvre des activités adossées sur l’approche du financement basée sur les performances.

C’est une approche qui selon les experts et les observateurs viendra apporter un élan nouveau à la qualité des services rendus dans les centres de santé de la région du Sud. Une méthode qui a fait ses preuves ailleurs et qui vient révolutionner la gestion des structures hospitalières et sanitaires dans cette partie du pays.


Selon Alexandre le Grand Goucheme le Secrétaire Général des services du Gouverneur de la région du Sud, “cette première réunion va permettre aux personnels de santé de la région du Sud de s’approprier de la nouvelle approche qui sera désormais axée sur le financement basé sur les performances”.

Les retrouvailles de la capitale régionale du Sud ont permis aux acteurs du secteur de la santé de dresser un bilan sans complaisance des activités des districts de santé et même d’effectuer un suivi des recommandations de la dernière réunion de coordination tenue à Mvangan en fin 2018.

D’une manière concrète la problématique de la faible complétude des rapports mensuels d’activités a été posée dans l’optique de mieux résoudre les difficultés rencontrées sur le terrain et se mettre résolument au service des populations.

Pour Alexandre le Grand Goucheme, “ils doivent être suffisamment aguerris afin d’être opérationnels dès à présent. Cette nouvelle approche gouvernementale de la gestion du secteur de la santé est particulièrement intéressante. Les facteurs de motivation sont évidents”.

Cette réunion de remobilisation du personnel de santé apporte tout de même un élan d’espoir qui met véritablement la région du Sud sous contrôle sanitaire à travers cette approche centrée sur les personnes.

von Consty ZANG in Ebolowa | Actucameroun.com


Dieser Artikel erschien zuerst auf https://actucameroun.com/2019/04/17/ebolowa-les-services-de-sante-sevaluent/