Ein Paar wird davor gewarnt, ein Mädchen zu adoptieren, hat aber nicht zugehört - sie werden nie mehr dasselbe sein - SANTE PLUS MAG

Un couple est averti de ne pas adopter une fille mais n’a pas écouté – ils ne seront plus jamais les mêmes

Un couple est averti de ne pas adopter une fille mais n’a pas écouté

L’adoption est une solution sociale très importante pour venir en aide aux enfants dans le besoin ou qui sont dans des situations précaires. Cependant, pour les enfants ayant subi une négligence par le passé, cela peut être beaucoup plus délicat pour les parents qui adoptent. Tel est le cas de ce couple qui a insisté pour adopter une fille malgré les avertissements de l’assistante sociale, comme le rapportent nos confrères du Dailymail.

L’impact de la négligence sur les enfants

Une expérience traumatisante telle que la négligence, a des effets néfastes sur le développement du Gehirn d’un enfant. À mesure que l’enfant grandit, le cerveau en développement change en fonction de son environnement. Selon Bruce Perry, psychiatre américain, actuellement chercheur principal à la Child Trauma Academy de Houston, aux États-Unis, le cerveau d’un enfant se développe dans l’ordre, tout comme d’autres aspects du développement physique.

Perry dit que le cerveau sensible d’un nourrisson ou d’un jeune enfant est malléable. Des expériences puissantes peuvent modifier le fonctionnement du cerveau d’un adulte, mais pour les enfants, en particulier les plus jeunes, les événements traumatiques peuvent en changer le cadre même. La négligence de l’enfance peut influer sur le développement émotionnel de l’enfant.

Le docteur Perry a ajouté que s’il y a un manque d’attachement émotionnel dans l’enfance, cela affecterait aussi les relations plus tard dans la vie et pourrait rendre difficile la confiance en autrui. La peur est souvent exprimée et ressentie sans toujours comprendre pourquoi.

En guise de témoignage de ce que peut être l’impact de la négligence sur un enfant, voici le cas de cette famille qui a adopté une fille victime de maltraitance.

Une adoption pas comme les autres

Bernie et Diane Lierow est un couple qui voulait encore donner de l’amour à un enfant et qui a décidé d’ajouter un enfant à leur famille après que quatre de leurs cinq fils eurent grandi et quitté la maison.

Un couple est averti de ne pas adopter une fille mais n’a pas écouté

Bernie et Diane ont commencé à communiquer avec une agence d’adoption locale et peu de temps après, ils ont assisté à une réunion d’adoption destinée à rencontrer des enfants adoptifs potentiels.

Même s’il y avait beaucoup d’enfants, Diane n’a pas pu oublier la photo en noir et blanc d’une fille incapable d’assister à la cérémonie.

Un couple est averti de ne pas adopter une fille mais n’a pas écouté

Le couple a posé des questions sur la fille, mais l’agence d’adoption leur a dit qu’elle ne convenait pas car quelque chose n’allait pas chez cette fille. Mais le couple a insisté. L’assistante sociale leur a finalement raconté l’histoire de la terrible négligence inimaginable que la jeune fille avait subie.

En 2005, la police avait reçu un appel d’un voisin inquiet qui leur a dit qu’il se passait quelque chose d’étrange dans la maison voisine, et qu’un visage maigre et pâle regardait toujours par la fenêtre.

Un couple est averti de ne pas adopter une fille mais n’a pas écouté

Un enquêteur du nom de Mark Holste et son partenaire sont arrivés dans la maison où ils ont trouvé une petite fille, nommée Danielle, abandonnée à l’arrière de la maison sur un matelas souillé. Sa chambre avait la taille d’une armoire et était remplie de couches sales.

Des années de négligence et de conditions de vie épouvantables avaient gravement endommagé la fillette de 6 ans. Danielle ne pouvait ni parler ni manger des aliments solides, elle était couverte de poux et de puces.

La mère de Danielle a été immédiatement privée de ses droits parentaux et la petite fille a passé six mois à l’hôpital pour se rétablir.

Un couple est averti de ne pas adopter une fille mais n’a pas écouté

Selon la psychologue Kathleen Armstrong, qui a examiné Danielle, la petite fille avait la capacité mentale d’un bébé, malgré le fait qu’elle soit âgée de 7 ans.

Le médecin avait qualifié l’état de Danielle comme un «autisme environnemental». Parce qu’elle avait été privée de tout contact humain pendant très longtemps et n’avait jamais appris à interagir avec d’autres personnes.

Après avoir été mis au courant de toute cette histoire, Bernie et Diane ont insisté pour que Danielle fasse partie de leur famille, et cette dernière a finalement emménagé avec eux.

Danielle avait des crises 7 à 8 fois par jour et détestait sortir. Elle pouvait manger jusqu’à ce qu’elle soit malade parce qu’elle n’avait pas appris à contrôler sa faim après avoir été affamée pendant les six premières années de sa vie.

Un couple est averti de ne pas adopter une fille mais n’a pas écouté

Avec beaucoup d’amour et d’encouragement de la part de Diane et Bernie, Danielle a commencé à faire des progrès incroyables. Des choses qui peuvent sembler anodines, comme se brosser les dents, se laver les mains et aller aux toilettes toute seule, ont été de grands progrès pour Danielle.

Un couple est averti de ne pas adopter une fille mais n’a pas écouté

Après le terrible traitement qu’elle a subi par sa mère biologique, Danielle est extrêmement prudente vis-à-vis des femmes et des mères. Elle a mis longtemps à avoir des rapports sociaux avec d’autres personnes, mais la situation s’est améliorée avec les années.

Bien que cette histoire ait commencé tragiquement, l’avenir semble désormais bien plus prometteur, grâce à l’amour et à la générosité de Bernie et Diane. Une autre preuve que l’amour peut faire des miracles. N’hésitez pas à partager cette histoire incroyable !


Dieser Artikel erschien zuerst auf HEALTH PLUS MAGAZIN