Maurice Kamto Azubis René Sadi beim Pariser Gericht erster Instanz

Dans un communiqué rendu publique par Olivier Bibou Nissack, porte parole du leader du MRC le 18 avril 2019, l’on peut lire que le Pr Maurice Kamto a porté plainte contre le porte-parole du gouvernement camerounais.

Maurice Kamto (c) Alle Rechte vorbehalten

En effet, cette plainte du président national du MRC fait suite aux déclarations de René Sadi sur les antennes de RFI quelques jours après l’interpellation de Maurice Kamto et ses partisans.

Interrogé sur le sujet par les confrères de la radio France internationale, le ministre de la Communication avait soutenu que les ennuis judiciaires des militants et sympathisants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun sont liés à la mise à sac le 26 janvier 2019, des ambassades du Cameroun à Paris et à Berlin.

Pour le porte-parole de Maurice Kamto, il s’agit là « der infractions portant atteintes à l’honneur de monsieur Maurice KAMTO »

Ci-dessous, le communiqué intégral d’Olivier Bibou Nissack, publié sur les réseaux sociaux le 18 avril 2019.

Il est porté à la connaissance de la communauté nationale et internationale, que le Prof. Maurice KAMTO, Président National du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), a porté plainte contre monsieur René Emmanuel SADI, le jeudi 18 avril 2019 auprès du Doyen des juges d’instruction près le Tribunal de Grande Instance de Paris.

En effet, lors d’une émission diffusée sur Radio France internationale (RFI), émettant depuis Paris, le vendredi 1er février 2019, le sieur SADI a commis de graves infractions portant atteintes à l’honneur de monsieur Maurice KAMTO. L’accusation s’est constituée partie civile.

Il convient de préciser que les infractions sus-évoquées, relatives aux dispositions de la loi française, sont déférées pour ce cas précis au Tribunal de Grande Instance de Paris.

Dieser Artikel erschien zuerst auf https://www.lebledparle.com/actu/politique/1107399-cameroun-maurice-kamto-traine-rene-sadi-au-tribunal-de-grande-instance-de-paris