Der Rekord der Anschläge in Sri Lanka ist bei 359-Toten schwerer

Le nouveau bilan des attentats au Sri Lanka s’alourdit mercredi, faisant état de 359 morts. La police a interpellé 58 suspects au total.

Le bilan des attentats au Sri Lanka s’est encore alourdi, passant à 359 morts, a annoncé la police mercredi 24 avril.

Un précédent bilan faisait état de plus de 320 morts, mais plusieurs personnes ont succombé à leurs blessures. Au moins 500 personnes ont été blessées au cours de ces attentats, parmi les plus meurtriers depuis le 11 septembre 2001.

La veille, l’Organisation État Islamique (OEI) avait revendiqué les attaques suicides de Pâques via son organe de propagande, Amaq.

Nouvelles arrestations

La police a annoncé avoir arrêté 18 personnes dans la nuit de mardi à mercredi, s’ajoutant aux 40 précédemment interpellées.

“Nous avons mené des opérations dans trois lieux et arrêté 17 suspects”, a indiqué un porte-parole, Ruwan Gunasekera. “Un autre suspect a été interpellé dans un autre endroit”, a-t-il détaillé.

Au total, la police a arrêté et incarcéré 58 personnes depuis dimanche.

Les forces de sécurité “sont d’avis qu’il existe des liens avec l’étranger”, a indiqué à la presse mardi soir le Premier ministre Ranil Wickremesinghe. “Nous avons suivi cette affirmation, il y avait des soupçons sur des liens” avec l’OEI, a-t-il poursuivi.

Des kamikazes ont provoqué un carnage dimanche dans trois hôtels de luxe et trois églises, en pleine messe, à Colombo et ailleurs dans le pays. Les autorités locales ont attribué le bain de sang au mouvement islamiste local National Thowheeth Jama’ath, qui ne l’a pas revendiqué, et cherchent à savoir s’il a bénéficié d’un soutien logistique international.

Source de l’article: https://www.france24.com/fr/20190424-sri-lanka-bilan-attentats-organisation-etat-islamique