Kanada - Kanada: in Richtung historischer Überschwemmungen?

Deux ans après des inondations catastrophiques, l'est du Canada est à nouveau touché par des intempéries.
Deux ans après des inondations catastrophiques, l’est du Canada est à nouveau touché par des intempéries.

Deux ans après les inondations dévastatrices du printemps 2017, l’est du Canada est à nouveau soumis aux intempéries depuis la semaine dernière. D’importantes crues printanières touchent la région de la Beauce, au sud de la ville de Québec avec au total plus de 2500 maisons inondées et quelque 1500 isolées et ce, malgré une baisse sensible du niveau de l’eau. Ces inondations ont fait par ailleurs une victime samedi à Pontiac, à l’ouest d’Ottawa, où une septuagénaire est tombée avec son véhicule dans un cours d’eau en crue. Depuis ce week-end, 800 militaires ont été déployés dans les zones touchées pour distribuer des sacs de sable et procéder à l’évacuation des habitants par centaines.

Les pluies et la fonte des neiges responsables

Ces inondations de grande ampleur ont pour cause de fortes pluies qui ont touché l’est du Canada la semaine dernière avec des cumuls qui ont ponctuellement dépassé les 100 mm mais à elles seules, elles n’auraient pas eu de telles conséquences. C’est la combinaison de ces précipitations avec la fonte des neiges qui explique l’étendue de ces intempéries. Après un hiver plus neigeux que la moyenne de ces dernières années, les quantités de neige qui ont fondu et qui vont continuer à fondre sont donc plus importantes, toute cette eau venant ainsi directement se déverser en aval.

Selon le Premier Ministre québécois François Legault qui s’est rendu sur place, « il faut se rendre à l’évidence avec le réchauffement climatique, il y a des événements qui se reproduisent plus fréquemment que dans le passé », tout en laissant entendre que des habitants devront, à terme, déménager. Le gouvernement a par ailleurs appelé les habitants des zones touchées à “ne pas prendre de risques inutiles” et à respecter les consignes des autorités locales.

La combinaison des fortes pluies et de la fonte des neiges explique l'ampleur des inondations au Québec.
La combinaison des fortes pluies et de la fonte des neiges explique l’ampleur des inondations au Québec.

Nouvelle aggravation attendue mercredi

Malgré une baisse du niveau de l’eau de 40 à 50 cm dans certaines zones, l’inquiétude reste de mise en raison de nouvelles pluies attendues mercredi. Selon les dernières prévisions, elles devraient apporter entre 15 et 20 mm, soit 15 à 20 litres d’eau/m², des quantités modestes mais qui contribueront à stopper la décrue et qui pourront même par endroits augmenter les niveaux des lacs et rivières. Par ailleurs, avec la nette hausse des températures attendue ces prochains jours, la fonte des neiges devrait s’accélérer, ce qui contribuera là-aussi à la hausse des cours d’eau de la région mais aussi du lac Saint-Pierre, au nord de la Mauricie.

Un temps durablement sec pourrait s’installer la semaine prochaine sur une grande partie du Canada, de quoi laisser de l’espoir aux habitants qui, pour certains, viennent de connaître leur deuxième inondation en moins de deux ans.

===> Weitere Artikel zu KANADA hier <===

Dieser Artikel erschien zuerst auf https://www.tameteo.com/actualites/science/canada-vers-des-inondations-historiques.html