Mike Alabi: "Ich war Maurer"

Derrière un grand homme se cache une farouche détermination de réussir, vaille que vaille. Le jeune Nigérian Mike Alabi ne se soustrait pas à cette logique. Son ascendance dans le showbiz ivoirien, il la doit surtout à ce mental combattif qui le porte depuis de nombreuses années.

Indépendance, ce mot résonne depuis fort longtemps dans l’esprit du jeune homme qui, à l’instar de ses confrères anglophones, s’est très vite pris en charge, quitte à enchaîner les petits boulots :

Lesen Sie auch: Mike Alabi: "Im Grunde bin ich schüchtern und einsam, ich spiele eine Rolle bei allem, was ich tue"

« Je n’ai jamais compté sur mes parents pour faire quoi que ce soit. Dès l’âge de 15 ans, j’ai été indépendant, je payais mes cours moi-même jusqu’en Terminale. Mon père a pris le relais plus tard quand il est revenu au pays alors que j’étais en DESS. A partir du DESS, j’ai repris les choses. Je ne me suis jamais assis, j’ai touché à tout, quand je parle de « toucher à tout » , c’est vraiment tout.

J’ai été aide-maçon, j’ai fait plein d’autres métiers de ce genre pour ne pas avoir à voler et à demander de l’argent à mon père car je lui avais assuré que je deviendrais quelqu’un sans son aide ».

Loin d’avoir eu une vie facile, Mike Alabi a toutefois été entouré de l’amour inébranlable des siens.

Carole G.

Kommentare

Kommentare

Dieser Artikel erschien zuerst auf https://www.abidjanshow.com/people/actu/mike-alabi-jai-ete-aide-macon