England: Manchester City übernimmt die Kontrolle, United und Chelsea streichen sich gegenseitig aus ... Analyse des 36-ten Tages der Premier League

Dans sa lutte avec Liverpool en tête du classement, Manchester City s’est imposé dans la douleur face à Burnley (1-0) dans le cadre de la 36ème journée de Premier League. De son côté, Manchester United a fait match nul face à Chelsea (1-1).

Manchester City a fait un pas de plus vers le sacre après sa difficile victoire à Burnley (1-0), alors que le naufrage d’Arsenal et le match nul entre Manchester United et Chelsea ont relancé la course à l’Europe, dimanche lors de la 36e journée de Premier League.

Grâce à ce douzième succès consécutif, les champions en titre (92 pts) repassent devant Liverpool (91 pts), vainqueurs d’Huddersfield vendredi (5-0).

Dans la lutte pour la prochaine Ligue des champions, Chelsea (4e avec 68 pts) est désormais bien installé sur le dernier strapontin. Mais les « Blues » n’ont distancé personne avant le sprint final.

Arsenal, qui s’est effondré à Leicester (3-0), reste menaçant bien que coincé à la cinquième place (66 pts), tandis que Manchester United (6e avec 65 pts) attendra en embuscade, prêt à profiter d’un faux-pas de ses concurrents.

Manchester City sur les rails

Ils ont peiné mais ils l’ont fait. A Turf Moor, les « Citizens » ont d’abord mal joué, comme pris dans le piège tendu par les « Clarets », avant de s’imposer en futur champion. Pep Guardiola a fait entrer l’offensif Leroy Sané à la mi-temps, à la place de son milieu récupérateur Fernandinho, et tout est rentré dans l’ordre.

Si Tom Heaton a continué à repousser héroïquement l’échéance jusqu’à l’heure de jeu, la pression insoutenable des Mancuniens a bien fini par emporter le barrage juste après l’heure de jeu.

Sergio Agüero a enfin trouvé la faille après un cafouillage dans la surface. La tentative du « Kun » a été dégagée par un défenseur, mais a tout de même été validée par la technologie sur la ligne de but… Ouf pour les Citizens !

Au passage, l’Argentin a atteint la barre des vingt buts pour la cinquième saison consécutive. Un exploit qui place les leaders dans les meilleures conditions avant les deux dernières journées. Ils devront se défaire de Leicester et Brighton, deux adversaires largement à leur portée, pour conserver leur titre de champions d’Angleterre.

Arsenal : adieu le top 4 ?

Défaits lors de leurs trois dernières sorties, les « Gunners » sont sur le point de sombrer. Alors qu’ils semblaient se diriger vers une qualification vers la prochaine C1 il y a encore peu, les hommes d’Unai Emery ont enchaîné trois défaites consécutives contre Crystal Palace (3-2), Wolverhampton (3-1) puis Leicester…

Les Londoniens n’ont jamais semblé en mesure de s’imposer, montrant encore une fois des faiblesses coupables en défense (neuf buts encaissés sur les trois dernières journées). L’exclusion, juste avant la pause, de l’arrière droit Ainsley Maitland-Niles n’a fait que confirmer leur fragilité.

A 11 contre 10, les « Foxes » se sont ensuite amusés, ouvrant la marque grâce l’excellent Youri Tielemans (59e) avant un doublé de l’inévitable Jamie Vardy (86e, 90e+5).

Für « Gunners », le salut et la C1 viendront peut-être de la Ligue Europa. Mais cette nouvelle piètre performance n’augure rien de bon avant la demi-finale aller jeudi contre Valence. « Nous avons beaucoup d’ambition et de motivation dans cette compétition », a tenté de rassurer Emery après la rencontre, avant de prévenir. « Ca va être difficile. »

Chelsea : merci De Gea, bonjour la C1

Déjà coupable d’erreurs contre Barcelone, Everton et Manchester City, David De Gea a encore coûté de précieux points aux « Red Devils » face à Chelsea. Dommage pour Ole Gunnar Solskjaer et ses joueurs : ils avaient enfin montré de belles choses après sept défaites lors de leurs neuf dernières sorties.

Juan Mata a même ouvert la marque, à la conclusion d’un superbe mouvement initié par Luke Shaw et Romelu Lukaku (11e, 1-0)).

Mais De Gea n’est vraiment pas dans son assiette en cette fin de saison. Le gardien a relâché une tentative d’Antonio Rüdiger de près de 30 mètres, remettant le ballon dans les pieds de Fernando Alonso juste avant la pause (43e, 1-1)).

Pas mécontents de l’opération, les « Blues » ont ensuite tenu, pour s’accrocher à la quatrième place. Un bon coup d’accélérateur avant la demi-finale aller de C3 contre Francfort jeudi. Après un hiver sombre, le printemps ne s’annonce pas si mal.

Source de l’article: https://www.ouest-france.fr/sport/football/premier-league/premier-league-manchester-city-reprend-la-tete-united-et-chelsea-se-neutralisent-le-resume-de-la-6327239?utm_source=filinfo-livefoot&utm_medium=fluxrss&utm_campaign=banquedecontenu