Der Bundesstaat Kamerun gibt 1,2 Milliarden FCFA frei, um 7 Monate Gehaltsrückstände innerhalb des Agribusiness Pamol zu zahlen



(Investir au Cameroun) XCHARX L’agro-industriel camerounais, Pamol, informe que l’Etat du Cameroun a approuvé un apport financier d’un montant de 1,2 milliard FCFA pour régler sept mois d’arriérés de salaires. D’autres décaissements sont en cours.

Pamol se réjouit du soutien apporté par le gouvernement à cette entreprise publique détenue à 79% par l’Etat du Cameroun car, l’entreprise subit de plein fouet la crise sécuritaire qui sévit dans le Sud-Ouest du pays depuis novembre 2016. A cause du climat d’insécurité, Pamol n’arrive pas à produire à sa dimension réelle. Et pourtant l’entreprise a engagé des investissements sur 10 000 hectares (ha) de palmiers à huile. A cause du blocage dans ses investissements, il devenait difficile de régler même les salaires des employés.

Depuis 2015, Pamol est à la recherche de financements nécessaires pour se doter d’une unité de production d’huile de palme, d’une capacité de 30 tonnes métriques par heure. Pour ce faire, un contrat-plan d’un montant de 14 milliards FCFA a été signé avec l’Etat pour construire une savonnerie, rajeunir les plantations d’huile de palme, et créer de nouvelles plantations avec notamment une palmeraie de 500 hectares dans la péninsule de Bakassi.

SA

LESEN SIE MEHR HIER